• Atelier écriture (3)

    new york

    Fini ! C'est inouï, cet être, que je croyais exquis et me fis dire "et si...?", est devenu aigri, et impoli avec mes petits. Rien ne nous lie - pour être précis, il n'est ni père ni mari -, il médit de mes amis, il m'ennuie et me nuit, je flétris et me ternis avec lui.

    Il n'avait plus de sursis.

    Ce mardi, en pleine nuit, j'en ai pris mon parti en même temps qu'un taxi. J'ai fui les ennuis et ce pays qui m'avait accueillie pour une période indéfinie. J'ai fui sans bruit ni conflit: rien ne lui fut dit de mon dépit, il n'aurait ni compris ni admis tout ce que j'ai ressenti.

    Mercredi midi, dans le Midi : j'ai réussi ! Je construis un nouveau nid et, ceci n'a pas de prix, je reprends goût à la vie, et eux aussi. Oh oui !

     

    Ce petit texte participe à l'atelier écriture proposé par le blog Bric à Book.


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Mars 2014 à 08:34
    jacou

    Bien dit, bien écrit, ce récit. Merci!

    2
    Lundi 17 Mars 2014 à 08:55
    Jean-Charles

    J'aurai dit comme Jacou mais pour changer je dirai : Veni, vidi mais pas vici.

    3
    Lundi 17 Mars 2014 à 09:32
    Stephie

    J'aime cette sonorité qui revient tout au long de ton texte ;)

    4
    Lundi 17 Mars 2014 à 09:50
    sabine

    J'aime beaucoup le jeu sur les sonorités aussi! Et cette rupture pleine d'entrain aussi.

    5
    Lundi 17 Mars 2014 à 10:41
    josette

    j'aime aussi... et bonne chance pour cette nouvelle vie

    un rythme de slam ce lundi

    6
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:56

    Joli jeu sur les consonances, bravo ! 

    7
    Lundi 17 Mars 2014 à 16:31

    @ Jacou & @ Jean-Charles : j'aime beaucoup vos sonorités redondantes dans vos commentaires ;-)

    @ Stephie & @ Sabine & @ Caro: Disons que l'inspiration faisait défaut, sur cette photo, et que j'aime jouer avec les mots, ça tombait bien.

    @ Josette: Rythme de slam, ah oui, effectivement. Pas fait exprès, sur ce coup-là.

    8
    Pier-Cyril
    Lundi 17 Mars 2014 à 20:57

    Fin, rapide, un rythme prenant, un bon lien avec l'image (taxi, vie rapide et trépidante, envie d'en sortir) et un jeu d'assonance amusant. Bravo !

    Pier-Cyril

    9
    Lundi 17 Mars 2014 à 21:45

    @ Pier-Cyril : merci !

    10
    Tinou
    Mercredi 19 Mars 2014 à 10:53
    Le "i" voyelle fermée qui crie i i i.. et, après un parcours chaotique, plein d'angoisses et d'interrogations, ouvre un horizon radieux?....C'est comme ça que j'ai ressenti ton texte!
    11
    Mercredi 19 Mars 2014 à 17:21

    @ Tinou : Et tu as bien eu raison ! yes

    12
    Vendredi 21 Mars 2014 à 13:26

    Ah j'aime bien la sonorité répétitive qui donne une musicalité bien propre à ce texte.

    13
    Vendredi 21 Mars 2014 à 16:05

    @ Leiloona : Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :